Comment faire des économies d’impôts tout en préparant sa retraite ?

Publié le : 20 octobre 20214 mins de lecture

Aujourd’hui, on va aborder, à titre de sujet, les économies d’impôts. Sachez que quand vous faites des épargnes pour une meilleure retraite, vous bénéficiez d’un coup de pouce fiscal. Donner un nouveau point de vue à l’épargne-retraite. C’était bien l’un des principaux objectifs de la loi appelée « Pacte ».

Le plan d’épargne retraite

Le PER ou Plan d’Épargne Retraite a été créé il y a quelques années avec la vocation de substituer l’ensemble des PERP ou produits préexistants. Pour le rendre attirant le Gouvernement a doté en sa faveur des atouts fiscaux non-négligeables. Par manque de souplesse et de simplicité, les revenus d’épargne-retraite classiques n’arrivent pas à convaincre les épargnants français. C’est pour cela que la plupart cherche à épargner avec La Complémentaire Retraite des Hospitaliers. Aussi, ces épargnants-là préfèrent se tourner vers l’immobilier ou l’assurance vie pour mieux préparer leurs jours de vieillesse. La loi Pacte a ainsi créé un seul produit en faveur de votre pour la retraite.

L’intérêt dans l’épargne retraite fiscal

L’intérêt du plan d’épargne retraite individuel est variable selon le niveau d’imposition. Plus ce niveau croît, plus votre gain fiscal augmente. Comme exemple, en versant 5.000 € sur votre plan d’épargne retraite individuel en une année, vous arriverez à faire une économie de 1.500 € d’impôt sur votre revenu, à condition que votre TMI ou votre Taux Marginal d’Imposition accuse 30%. Faites quand-même attention que votre gain en matière fiscal dépend autant d’une autre variable tel que le niveau d’imposition au moment où vous sortez en retraite. Les sommes versées durant votre carrière seront ainsi imposées à la sortie. Ce sera la même chose avec les GEC ou gains éventuels du contrat.

Un soutien fiscal à la carte

Finalement, vous bénéficierez d’un réel intérêt fiscal à condition que votre Taux Marginal d’Imposition soit plus faible que pendant votre vie active. Ce type de coup de pouce fiscal vous permet ainsi à alimenter votre contrat. On tient à affirmer, néanmoins, que déduire vos dépôts de somme n’est pas obligatoire. C’est l’unique dispositif fiscal visant votre bien. Ce moyen est appelé PER ou Plan d’Epargne Retraite. Dans un souci d’homogénéisation des règles, ce plan dispose en lui trois compartiments. Le 1er compartiment est souscrit à titre personnel, il ne concerne que les versements volontaires payés par l’adhérent. Les 2ème et 3ème compartiments doivent être instaurés par une société pour ses employés. Pour le 2ème compartiment, particulièrement, il regroupe les montants issus de l’épargne salariale, tandis que le 3ème compartiment touche les versements à titre obligatoire du salarié et de ses employeurs.

Plan du site